Rechercher
  • Marc

7 conseils pour réussir son permis bateau en Belgique

Dernière mise à jour : 30 nov.



1) Ne vous acharnez pas sur les tutos

La plupart des tutoriels sont excellents mais sont souvent trop spécifiques.

Utilisez plutôt les tutos qui abordent des points importants que vous n’avez pas compris, comme par exemple, le balisage, le calcul des marées, les calculs de cap, etc.

Par ailleurs, vous risquez fort d'étudier de la matière sur la navigation d'autres pays et non pas particulièrement pour le permis bateau en Belgique.

2 ) N'achetez pas n'importe quels livres sur les permis bateau en Belgique

Encore une fois, vous risquez d’être déçus et de tomber sur des livres dédiés aux examens qui se passent dans d'autres pays comme la France. En Belgique, les examens se présentent sous forme de choix multiples avec une et une seule bonne réponse à donner.


3) N’attendez pas trop longtemps entre l'étude et le passage des examens

Nous remarquons parfois des élèves qui attendent plus de six mois entre leur formation et le passage d'examens. Quand on leur demande pour quelle raison, systématiquement, les réponses sont : « J'ai eu trop de travail », « J’ai manqué de temps », « pas facile avec la vie de famille », etc.

En attendant trop longtemps, vous risquez, à coup sûr, de perdre de vue les éléments essentiels ainsi que les explications dispensées lors du cours.


4) N'étudiez pas dans des livres datant de Mathusalem

Reprendre les livres d’un parent ou d'un ami qui a passé ses examens théoriques en 2010 constitue une erreur courante que nous rencontrons trop souvent.

D'ailleurs, la plupart du temps, ces livres sont structurés d'une manière à vous endormir ou même à vous démotiver (« Paragraphe, alinéa, loi, décret, … ») et vous risquez fort de ne plus rien comprendre !


5) Ne vous présentez pas aux examens théoriques à l'instinct ou à l’impro.

Vous allez obligatoirement perdre du temps et de l'argent !

Vous présenter à l'instinct, c'est sous-estimer la matière sur la navigation. Qu’il s’agisse du permis restreint, c'est-à-dire les eaux intérieures ou le permis côtier, les questions d'examens portent sur plusieurs points bien établis et précis.


6) Lire correctement les questions d'examens

C'est un des points importants, si ce n'est le plus important ! Nous avons déjà entendu cela mille fois… Un étudiant qui prétendait ne pas comprendre la raison pour laquelle il avait raté son examen alors qu'il avait répondu à toutes les questions.

Le problème, c'est que les propositions de réponses ne correspondaient pas à la question posée. Nous vous conseillons de lire plusieurs fois la question afin de bien la comprendre.

Voici un exemple : « Sur quel côté allez-vous laisser le rocher et de quel côté du rocher allez-vous passer

Pour vous aguerrir à ce type de questions, parfois alambiquées, vous pouvez avoir accès à une plateforme en ligne de plus de 1000 questions récentes qui vous prépareront au mieux à vos examens.


7) Suivez une formation dans une école de navigation

Suivre une formation, dans une école composée de professionnels, va vous faire gagner énormément de temps. Nos formations s'étendent en 2 jours !

Peut-être pensez-vous réussir votre examen en étudiant seul et en croyant économiser de l'argent… Seule une poignée d’élèves y parvient et seulement quelques-uns du premier coup.

Votre objectif est clair : réussir votre permis bateau et jet-ski rapidement !

Nous sommes tout à fait d'accord, mais nous voulons aller plus loin en vous apprenant réellement à naviguer, parce que, naviguer ce n'est pas juste avoir un permis en poche, c'est aussi assurer la sécurité des personnes à bord.












16 vues0 commentaire