Comment passer son permis bateau et jet-ski

Cours en semaine et les week-ends !

Dès 16 ans, en 2 jours de formation !

Cours dispensés par des instructeurs professionnels depuis plus de 10 ans !

En Belgique : Nivelles - Mons - Bruxelles - Liège

Centre agréé par le SPF : n°CPC038

Notre mission

Vous permettre de réaliser un de vos rêves, celui de naviguer !
Aucune connaissance de base n'est requise !
port.jpg
salle de cours.jpg

Cours théoriques

Nous formons plus de 300 élèves par an et notre taux de réussite dépasse les 95%. Il n'y a pourtant aucun secret. Nos cours interactifs, en petit groupe, nous permettent d'approfondir la matière nécessaire à la réussite des examens en eaux intérieures et mer.

En Belgique : sur Nivelles, Bruxelles, Mons et Liège

En semaine et les week-ends !

Cours pratiques

Naviguer doit être un plaisir

Et son apprentissage, aussi.

C'est pourquoi des instructeurs expérimentés vous expliquent en détail, et très simplement, les techniques professionnelles afin de réaliser toutes les manoeuvres de la navigation de plaisance.

Nos cours pratiques se déroulent à Seneffe

En semaine et les week-ends !

49c67970-339f-4379-bdb5-15525deb1cdc.jpeg

Découvrez nos packs sur mesure !

Comment passer efficacement son permis bateau & jet-ski

Auparavant, les cours théoriques étaient donnés en quatre fois et les résultats étaient déjà très bons. La plupart de nos étudiants sont des travailleurs indépendants ou n'ont guère de temps à consacrer à autre chose que leur travail et leur famille. Cela nous a conduits à développer des cours plus courts. Nous avons pu résumer en une journée les principaux points requis pour réussir l'examen des permis restreints et côtiers. Il n'y a pas de secret. Nous avons créé des leçons interactives basées sur un voyage et limité le nombre d'étudiants. Par conséquent, nous sommes en mesure d'aborder les points clés à l'aide d'études de cas que nous analysons en profondeur. C'est la clé du succès de nos cours.

Quelques témoignages de nos élèves

Lucas Bronsart

Avis Google Fun Nautic

Super expérience avec une ambiance génial !! Je recommande a tout le monde !! Réussite garantie !! Je remercie toute l’équipe pour tout le suivi et aussi la disponibilité ! À très bientôt

Christophe

Avis Google Fun Nautic

1 journée de cour théorique passé dans une très bonne ambiance, avec de très bon conseil et astuce pour réussir le théorique. Reste la pratique mais avec les conseils de Marc, pas la peine de stresse cela ne peux que bien se passé. Je recommande a tout ceux et celles qui veulent leur permis bateaux

Alexandre Frossard

Avis Google Fun Nautic

Impossible de comparer mais ce qui est certain, la façon d'informer/d'enseigner et de former sont parfaites. Clair, précis et à l'écoute. Les outils offerts n'ont pas de prix:) Vu l'enjeu je conseille vivement. Merci Marc!

Amandine Duvivier

Avis Google Fun Nautic

Une formation très complète, une réussite de la théorie du premier coup tout comme la pratique, de bons conseils pour avoir une pratique sure et amusante. Marc est un marin passionné, qui possède une formule complète avec tout pour réussir son permis bateau et devenir un bon marin, en toute sécurité pour les autres et pour son équipage ;) Je recommande vivement!

Michel Croon

Avis Google Fun Nautic

J'ai suivi la formation théorique et la formation pratique pour obtenir les brevets de conduite restreint et de conduite général sans jamais avoir piloté un bateau ........le choix de FUNNAUTIC comme école fût un choix judicieux . Marc qui gère cette école, avec son fils, m'a permis de réussir sans problème les 2 examens et m' a donné envie de naviguer . Son enthousiasme quand il parle des "marins" , son sérieux , sa convivialité , sa méthode d'enseignement truffée de "trucs et astuces", ses petites "claques" lors de la journée pratique qui te remettent vite les pieds sur terre ....oups sur mer ..... . Un grand merci pour tout .

Certificats de bateau pour tous les types de bateaux ?

Lorsque la vitesse de votre bateau - qu'il s'agisse d'un canot ou d'un jet ski - dépasse 20 km/h, vous avez besoin d'un permis pour naviguer sur les voies navigables intérieures ou en mer. Il vous faut donc un permis de navigation intérieure pour le trafic sur les canaux et un permis de navigation côtier pour le trafic maritime. Ensemble (permis de navigation intérieure et permis de navigation côtière), ils forment ce que l'on appelle un permis général de navigation.

Contrairement à ce que vous pouvez penser, il n'existe pas de notion de puissance du moteur. Le même permis s'applique aux bateaux de plaisance, que vous conduisiez un bateau de 50 chevaux ou un bateau de 2000 chevaux.

Comment puis-je obtenir mon permis pour les bateaux en Belgique ? 

Pour obtenir un permis bateau, vous devez passer un examen théorique et pratique. L'examen théorique coûte 40 euros et vous pouvez choisir un centre d'examen parmi les quatre disponibles en Belgique. Les questions sont les mêmes quel que soit le centre que vous choisissez. Ne pensez donc pas qu'il est plus facile de passer le test dans un centre que dans un autre. Si vous échouez à l'examen, vous pouvez le repasser autant de fois que vous le souhaitez, mais pas le même jour. Bien entendu, vous devrez payer 40 euros chaque fois que vous passerez les examens auxquels vous avez échoué.

Puis-je obtenir un permis bateau à l'âge de 16 ans ? 

En 2022, la loi a changé. Auparavant, pour obtenir un permis de navigation à moteur ou à voile, il fallait avoir 18 ans. Désormais, toute personne ayant atteint l'âge de 16 ans et étant en bonne santé peut obtenir un permis de bateau.

Pour être précis, vous pouvez même passer l'examen théorique à l'âge de 15 ans, et la partie pratique - lorsque vous avez 16 ans.

Un certificat de navigation reconnu au niveau international, voilà l'objectif !

Toutes les licences de navigation ne sont pas identiques. Chaque pays a sa propre "licence de navigation". En Belgique, un certificat de navigation - soit uniquement pour la navigation intérieure, soit pour la navigation intérieure et côtière - peut être converti en un ICC (certificat international de compétence pour la conduite d'un bateau). Cet ICC est l'un des certificats les plus reconnus à l'étranger !

Aperçu de l'examen théorique.

Pour obtenir un permis GENERAL de navigation de plaisance, il faut passer deux examens différents. Le premier est consacré à la navigation intérieure et couvre la sécurité à bord des navires, les règlements et les points de navigation importants avec priorité entre les navires. Le deuxième examen est consacré à la navigation en mer, appelé "version côtière", et comprend les mêmes sections : sécurité, navigation et règles en mer. La réussite de ces deux examens vous permet d'obtenir un permis de navigation GENERAL. En plus des examens théoriques, vous devez également passer la partie pratique dans un centre agréé. En général, il est similaire à un permis de conduire.

  • Berchem (Posthoflei 5, 2600 Anvers, Berchem) : mardi et jeudi,   09.00 - 12.00 h. et 13.00 - 16.00 h.

  • Bruxelles (Rue du Progrès 56, 1210 Bruxelles): Jeudi, 09.00 - 12.00 h. et  13.00 - 16.00 h.

  • Ostende (Natiënkaai 5, 8400 Ostende) : mardi, mercredi et jeudi, 09.30 - 12.00 h et 13.30 - 15.30 h.

  • Namur (Rue des Bourgeois 7 – Bloc A, 5000 Namur) - NOUVEAU : Lundi, 10.00 - 12.00 h et 13.00 – 15:00 h.

 

Permis de plaisance : bateau et jet ski ?

Il s'agit d'une question courante. Contrairement à la croyance populaire, vous devez posséder un permis de conduire pour jet ski. Avec un permis bateau, vous pouvez conduire aussi bien des bateaux que des jet-skis.

Est-il difficile de passer un brevet ?

Avec les bons outils, la bonne méthodologie et une formation avec des formateurs professionnels, la réussite est beaucoup plus sûre que si vous le faites seul. Que vous naviguiez à la voile ou au moteur, nos formateurs vous expliqueront les points essentiels sur les voies navigables intérieures et la mer. Notre méthode d'enseignement, basée sur la compréhension et l'interaction, garantit un taux de réussite supérieur à 95%.

Qu'est-ce qu'un ICC?

L'ICC est une valeur sûre, un certificat reconnu en Belgique et dans tous les autres pays européens. Le certificat international précise le type de navire sur lequel vous pouvez naviguer et les zones dans lesquelles vous pouvez naviguer. Vous pouvez obtenir une ICC par le biais d'une simple demande. Il est donc très facile de convertir un brevet belge en un brevet ICC. Il vous sera très souvent demandé lors des inspections des navires et, bien sûr, lorsque vous louez un bateau ou un jet. Le coût de la conversion est d'environ 70 euros.

Quelles sont les zones de navigation dans votre pays accèssibles en fonction de votre type de brevet?

Un permis de navigation restreint sera désormais nécessaire pour conduire un bateau ou un jet ski sur les lacs fermés et les eaux intérieures ayant une jonction marine (à l'exception de l'EMI ( Escaut maritime inférieur).

Le brevet général est valable dans les zones suivantes, en plus des zones où un brevet restreint est requis.

  1. Escaut inférieur ;

  2. Ports donnant accès à la mer et jusqu'à 6 milles nautiques de la côte.

Si le navire est destiné à un usage privé et non commercial dans les eaux belges, vous pouvez naviguer sur plus de 6 milles nautiques avec un brevet général.

 Avec un brevet yachtman, les zones disponibles sont plus grandes et comprennent plus de zones :

  1. De 6 à 60 miles nautiques ;

  2. De 60 à 200 milles nautiques.

Naviguez-vous à plus de 200 miles nautiques ? Maintenant vous pouvez le faire avec votre licence de yachtman.

Le certificat de compétence générale remplace le certificat de compétence restreint, vous permettant de naviguer dans les mêmes zones que le certificat de compétence restreint. Il en va de même pour le permis yachtman, qui vous permet de naviguer dans les mêmes zones que le permis général et le permis de navigation intérieure. La bonne nouvelle est que ces brevets sont délivrées à vie.

Voulez-vous naviguer au radar ? Vous devez passer un test de compétence qui démontre votre capacité à naviguer en toute sécurité en utilisant les données radar.

Les permis de navigation délivrés par les autorités dans le passé : permis général, permis de navigation intérieure, permis yachtman et permis de radar sont toujours valables.

Comment s'inscrire à l'épreuve théorique ?

La procédure d'inscription est la suivante :

L'inscription se fait en ligne à l'aide de votre carte d'identité ou itsme. voici le lien ICI .

Pour les étrangers qui n'ont pas de carte d'identité belge, il existe une procédure spécifique sur le site internet.

Vous devez indiquer à quel examen vous souhaitez vous inscrire et choisir le lieu et l'heure de l'examen.

Vous recevrez ensuite un e-mail vous demandant de transférer les frais d'inscription sur le numéro de compte et le message structuré que vous devez fournir lors du paiement. Pour chaque inscription, vous devrez payer des frais de 40 euros par examen (voir module structuré). Il n'y a pas de possibilité de remboursement. 

Veuillez effectuer votre paiement le plus tôt possible, car si le SPF ne confirme pas la réception du paiement au moins une semaine avant la date de l'examen que vous avez choisi, votre rdv à l'examen sera automatiquement clôturée.  Aucun remboursement n'est possible.

Une fois le paiement reçu, vous recevrez une confirmation et une invitation à l'examen. Elle contiendra votre convocation, dont vous devrez vous munir pour passer l'examen.

REMARQUE : sans paiement ou en cas de paiement tardif, vous NE POURREZ PAS passer l'examen !

Structure modulaire

L'obtention d'un brevet de navigation de plaisance est une procédure par étapes. Le permis yachtman suit le permis bateau général. Vous devrez avant cela obtenir le permis général : le permis de bateau restreint et le permis supplémentaire "option côtière". Ce n'est qu'ensuite que vous pourrez passer l'épreuve de yachtman.

Lorsque vous vous inscrivez à l'examen théorique, le coût est de 40 euros.

 

Apportez-le avec vous le jour de l'examen :

N'oubliez pas d'apporter votre lettre d'invitation (avec le numéro de chaque examen) et votre carte d'identité.

Vous pouvez utiliser un stylo ou un crayon et une simple calculatrice.

 

Votre résultat en cinq minutes

Vous recevrez vos résultats dans votre boîte aux lettres électronique avant même d'avoir quitter le centre d'examen. Si vous ne réussissez pas l'examen, vous pouvez le repasser, mais pas immédiatement. Bien entendu, vous devrez alors payer à nouveau pour repasser le test.

Comment puis-je m'enregistrer  via le lien ?

Très simple et efficace : il suffit d'un lecteur de carte d'identité ou de l'application Itsme pour accéder aux dates des quatre prochains mois via le lien. Vous devez vous inscrire si vous passez le permis bateau général, mais vous devez vous réinscrire pour passer le permis bateau complémentaire (option côtière). Vous pouvez, bien entendu, passer les deux examens le même jour.

Matière des examens théoriques

Matières d’examens brevet restreint

Pour obtenir un brevet restreint, le candidat devra réussir un examen comportant 3 épreuves théoriques et réussir un examen pratique :

Parties 1 : « Règlements - Navigation intérieure »  portant sur : 

  • Le « Règlement général de Police pour la Navigation sur les eaux intérieures » (RPNE) ;

  • Le « Règlement de navigation du Canal de Gand à Terneuzen » ;

  • Le « Règlement de police et de navigation du canal de Bruxelles au Rupel et aux installations maritimes de Bruxelles » ;

  • Le « Règlement de la navigation sur la Meuse mitoyenne ».

Partie 2 : « Navigation » portant sur les matières suivantes :

  • La carte des voies navigables et les informations nautiques ;

  • Guides et programmes de navigation sur ordinateur avec AIS ;

  • Instruments nautiques (compas magnétique, loch, sondeur) ;

  • Balisage AISM A et B.

Partie 3 : « Sécurité et Manœuvres » portant sur les matières suivantes :

  • Météo : trouver et comprendre le bulletin météo ;

  • Sécurité : connaissance élémentaire des moteurs de bateaux, prévention et lutte contre les incendies, lutte contre l’envahissement par l’eau, prévention MOB, prévention de la pollution des eaux;

  • Premiers secours : RCP, hypothermie, noyade ;

  • Théorie manœuvres : concepts généraux relatifs aux bateaux de plaisance à moteur et à voile, principes de fonctionnement de l’hélice et du gouvernail, connaissance élémentaire des manœuvres de base pour évoluer avec un bateau à moteur ou à voile, étiquette nautique.

Matières d’examens brevet général

Pour obtenir un brevet général, le candidat devra réussir un examen complémentaire comportant 3 épreuves théoriques et avoir réussi l’examen pratique du brevet restreint depuis moins de 3 ans ou, à défaut, repasser un examen pratique :

Partie 1 : « Règlements - Navigation maritime » portant sur :

  • Le « Règlement international pour prévenir les abordages en mer » (RIPAM) ;

  • Le « Règlement de police et de navigation pour la mer territoriale belge, les ports et les plages du littoral belge » ;

  • Les « Règlements de police et de navigation de l’Escaut maritime inférieur » ;

  • Les « Avis aux navigateurs n° 1 ».

Partie  2 : « Navigation »  portant sur les matières suivantes :

  • Les cartes marines et les informations nautiques, pointage des cartes et utilisation des outils (règles //, rapporteur, compas...) ;

  • Marées et courants (utilisation des annuaires : Reeds, Bloc Marine) ;

  • Instruments nautiques (compas magnétique, loch, sondeur) ;

  • Balisage AISM A (sens conventionnel) ;

  • Détermination du lieu, du cap et de la route, relèvements, navigation électronique (GPS, AIS).

Partie 3 : « Sécurité et Manœuvres » portant sur les matières suivantes :

  • Météo : pression atmosphérique, vent, brouillard, interprétation du bulletin météo ;

  • Sécurité : interventions courantes de dépannage sur les moteurs de bateaux (carburant, pompe à eau, filtres …), installation de gaz à bord, engins de sauvetage, signaux de détresse, assistance, sauvetage, organisation des services de sauvetage en Belgique ;

  • Premiers secours : soins des blessures, techniques d’évacuation ;

  • Théorie manœuvres : techniques de mouillage et description des moyens d’ancrage.

Pour réussir un examen théorique, il faut obtenir, à l’ensemble des épreuves de l’examen, un minimum de 60% des points et un minimum de 50 % à chacune des épreuves séparées. Pour chaque question, une bonne réponse vaut 1 point, une absence de réponse ou une réponse fausse vaut 0 point.

Informations relatives à votre examen pratique

1 h minimum pour l'examen pratique.

Tout en tenant compte des autres personnes se déplaçant sur les voies d’eau, vous devrez maintenir une vitesse constante et piloter en toute sécurité. En présence d’autres navires, vous devez prendre en compte les règles de priorité pour piloter efficacement, rapidement et sans danger. Pensez à bien communiquer avec les membres de votre équipage. 

​Vous devez absolument réaliser un briefing de sécurité, au début de votre navigation, et expliquer l’utilisation des différents équipements de sécurité disponibles ainsi que leur emplacement. Comme le temps est un point primordial pour la sécurité et qu'il est susceptible d’avoir un impact sur vos pratiques de navigation, vous devez être en mesure de l'exposer. Vous devez aussi réaliser les vérifications nécessaires avant le départ. Un des points importants est le nombre de litres de carburant encore disponible dans le réservoir. Après avoir démarré le moteur, vous devez pouvoir faire les checks d’usage. Si nécessaire, contrôlez le fonctionnement correct de la dragonne. 

En quittant l’embarcadère, vous devez exposer , au moins partiellement, la méthode utilisée en fonction des amarres et des gardes que vous utilisez, en fonction du vent, face à vous, vent parallèle à votre emplacement ou sous le vent. Quand vous quittez votre place, vous devez manœuvrer en toute sécurité, en utilisant correctement les bouées de pare-battages.

Tout au long de votre navigation, il faut prouver que vous êtes compétents pour tenir cap droit, pour faire demi-tour, pour virer aussi bien sur tribord que sur bâbord, pour faire une marche arrière, etc. Si vous possédez un moteur hors-bord, le maniement du trim pour corriger la stabilisation devra être démontré. Utilisez efficacement la marche avant et la marche arrière avec un angle de barre satisfaisant. Ne perdez jamais le contrôle de votre bateau et surtout en cas d’arrêt impérieux. 

 

Communiquer efficacement avec votre équipage ainsi qu’avec l’individu en difficulté dans l’eau doit faire partie de vos capacités. L'approche du mannequin doit se faire à vitesse satisfaisante, tout en gardant un bon angle d'approche et sans perdre le contact visuel avec celui-ci. Dès lors que vous avez saisi correctement le mannequin, vous devez le remonter à bord du bateau et expliquer les soins adaptés à une personne qui a failli se noyer.

 

Durant la réalisation de l'amarrage, vous devez évaluer votre emplacement, les dimensions, les dangers proches, … S’il s'effectue dans une écluse, choisissez le bon côté. Préparez à l'avance les bouées de pare-battages avant de réaliser votre approche d'amarrage. Vous devez vous diriger avec la bonne vitesse et le bon angle. Dès lors que cette manœuvre est finie, coupez le contact et faites les checks nécessaires.

Un candidat est reçu s'il a obtenu au moins 60 % des points de l'examen pratique. L'examen de rattrapage ne peut pas avoir lieu le même jour que l'épreuve non réussie.

Voici les erreurs graves à ne pas commettre afin de ne pas échouer sur le champ : 

  • Ne pas réagir correctement par rapport aux règles de priorité de navigation ;

  • Avoir coupé votre moteur après une utilisation inopinée du cordon coupe-circuit ;

  • Avoir perdu le contrôle de votre bateau ; 

  • Avoir touché le mannequin lors de votre manœuvre de récupération.

Choisissez directement un permis de navigation général de navigation.

Pourquoi choisir entre la navigation sur les voies navigables intérieures et la navigation en mer ? Ne vous forcer à faire ce choix. Tous nos cours vous permettent d'acquérir les connaissances nécessaires pour passer l'examen du permis de navigation de plaisance restreint et l'examen du permis de navigation de plaisance côtier.

Découvrez nos packs sur mesure !