top of page
Rechercher

Piste de vitesse : bateau et jet ski


Le réseau navigable wallon compte plusieurs pistes dédiées à la navigation de vitesse. Sur ces sections, il est possible d’y naviguer à une vitesse maximale de 60 km/h. Ces pistes de vitesse sont localisées à différents endroits et font l’objet d’horaires d’ouverture précis.

Voici une carte avec les principales pistes de vitesse


Piste de vitesse bateau et jet ski





C’est donc uniquement à ces endroits et pendant ces heures d’ouverture que vous pouvez naviguer à une vitesse supérieure à celle qui est autorisée sur le reste de la voie d’eau. A vitesse élevée, les autres règles de navigation restent toujours d’application.


Si je navigue à bord d’une embarcation non motorisée…

Jusqu’à présent, il n’était pas permis de naviguer avec une embarcation non motorisée (kayak, aviron, etc.) au sein d’une piste de vitesse. Et cela, même lorsque la piste de vitesse était fermée.


L’avis à la batellerie n°2021/ 153 autorise désormais ce type de navigation lorsque la piste de vitesse est fermée.


Attention, quand la piste de vitesse est ouverte, pour des raisons évidentes de sécurité, celle-ci redevient interdite aux embarcations non motorisées ! Si vous circulez en kayak, aviron, etc., veillez donc à ne circuler sur une piste de vitesse que lorsque celle-ci est fermée aux bateaux de vitesse.


Si je navigue à bord d’une embarcation motorisée…

De manière générale, les pistes de vitesse peuvent être empruntées à tout moment par une embarcation motorisée, y compris par les bateaux marchands. Si, pendant les heures d’ouverture de la piste, la navigation peut s’y faire à une vitesse élevée, limitée à 60 km/h, en dehors des heures d’ouverture, ce sont les vitesses de navigation habituelles qui s’appliquent. Selon la voie d’eau empruntée, celles-ci varient de 7,2 à 15 km/h


ATTENTION AUX RÈGLES BATEAU ET JET KI


Avez-vous déjà ces panneaux ? Savez-vous les différencier ?


Comme vous pouvez le voir, il y a de grosses différences entre ces trois panneaux de signalisation maritime. La plupart du temps, les pilotes de bateau ou de jet ski ne font aucune différence entre ces panneaux. Pourtant, il faut y faire très attention.


Tout d'abord, il y a une distinction à faire entre Jet ski et un scooter des mers. L'appellation Jet ski est plutôt associée à la marque Kawasaki. La dénomination scooter des mers est plutôt associée à la fonction de l'embarcation. Il est évident qu'un jet ski ne peut être piloté qu'à haute vitesse si l'on veut rester en dehors de l'eau. Ce n'est pas le cas avec le scooter des mers qui permet de naviguer en gardant le corps hors de l'eau. C'est pour cela que les scooter des mers sont généralement associés à un bateau.

Ensuite, il ne faut pas confondre autorisation de naviguer en faisant du slalom ou pas.

Dernièrement, il faut bien regarder si l'on peut tracter des skieurs ou wakebaordeurs ainsi que des bouées.


Information importante, dans le tableau ci-dessus l'appellation bateau hors-bord doit être également associé à bateau in board.

111 vues0 commentaire

Comments


bottom of page